Georges Brassens
Transposer

Places de Paris


Lucien Boyer Adolphe-Stanislas Zmigryden


pasted-graphicpasted-graphic-1pasted-graphic-2pasted-graphic-3pasted-graphic-4

Song : G
Cm G Cm
Ca naît un beau soir sur la butte,
D G Cm
Ca grandit on n’sait pas comment,
G Cm
Et de cabrioles en culbutes,
D G Cm
Ca tombe dans les bras d’un amant.
Bb Cm G
Un joyeux petit gars de Montmertre,
Cm G
Pour deux ronds de frites un beau jour,
Cm Bb Eb Cm G Cm
L’initie aux joies de l’amour, Place du Tertre.

G Cm
Comme on ne peut pas vivre sans galette,
D G Cm
Un jour qu’on n’a rien à briffer,
G Cm
On s'en va vendre des violettes,
D G Cm
A la terrasse des grands cafés.
Bb Cm G
La frimousse est plutôt pas mal,
Cm G
Et tente le pinceau d'un rapin,
Cm Bb Eb Cm G Cm
Alors on pose les « Diane au Bain », Place Pigalle.

G Cm
La peinture c'est beau mais c'est triste,
D G Cm
Et ça manque un peu d'essentiel,
G Cm
Faut pas compter sur un artiste,
D G Cm
Pour se meubler chez Dufayel.
Bb Cm G
On a d'la poitrine et des hanches,
Cm G
On sait qu'on est bien roulée, qu'on plaît,
Cm Bb Eb Cm G Cm
Alors sur l'coup d'minuit on s'fait, La place Blanche.

G Cm
Puis pour un nom à particule,
D G Cm
On change le sien, trop roturier,
G Cm
On s'flanque une couronne majuscule,
D G Cm
Sur son bicéphale armorié.
Bb Cm G
On s'appelle Gisèle de Brantôme,
Cm G
Ou Sophie de Pont-à-Mousson.
Cm Bb Eb Cm G Cm
Et on arbore son écusson, Place Vendôme.

G Cm
Mais ça n'dure qu'le temps d'un caprice,
D G Cm
Paris, inconstant, s'est lassé,
G Cm
Passant à d'autres exercices,
D G Cm
Délaissant le joujou brisé.
Bb Cm G
On d'vient « la fée au maillot jaune »,
Cm G
Qu'admire sur les tréteaux forains,
Cm Bb Eb Cm G Cm
Les artilleurs du fort voisin, Place du Trône.

G Cm
Puis c'est la débauche, c'est la boue,
D G Cm
L'amour, ah ! Quel métier d'enfer !
G Cm
Et le dernier acte se joue,
D G Cm
La nuit sur un trottoir désert.
Bb Cm G
Dans les fumées glacées de l'aube,
Cm G
Comme on ramasse un chien crevé,
Cm Bb Eb Cm G Cm
On l'a r'trouvée sur le pavée, D'la place Maub’.

Transposer