Georges Brassens
Transposer

Marquise


Georges Brassens

2 premiers couplets d'après Pierre Corneille 3eme couplet d'après Tristan Bernard
pasted-graphicpasted-graphic-3pasted-graphic-2pasted-graphic-1pasted-graphic-3-3pasted-graphic-4pasted-graphic-5pasted-graphic-6pasted-graphic-7pasted-graphic-8

Song : E
Intro :
A Aaug D E
A Aaug D
Marquise, si mon visage, A quelques traits un peu vieux,
B7 E Eaug A
Souvenez-vous qu'à mon âge, Vous ne vaudrez guère mieux.
A Aaug D
Marquise, si mon visage, A quelques traits un peu vieux,
C#7 F#m B7 E7 A
Souvenez-vous qu'à mon âge, Vous ne vaudrez guère mieux.
A Aaug D
Le temps aux plus belles choses, Se plaîst à faire un affront :
B7 E Eaug A
Et saura faner vos roses, Comme il a ridé mon front.
A Aaug D
Le temps aux plus belles choses, Se plaîst à faire un affront :
C#7 F#m B7 E7 A
Et saura faner vos roses, Comme il a ridé mon front.

A Aaug D
Le mesme cours des planètes, Règle nos jours et nos nuits :
B7 E Eaug A
On a vu ce que vous estes ; Vous serez ce que je suis.
A Aaug D
Le mesme cours des planètes, Règle nos jours et nos nuits :
C#7 F#m B7 E7 A
On a vu ce que vous estes ; Vous serez ce que je suis.
D C#7
Peut-être que je serai vieille, Répond Marquise, cependant
F#m Bm E A
J'ai vingt-six ans, mon vieux Corneille,
Bm E A
Et je t'emmerde en attendant.
Aaug D C#7 F#m
J'ai vingt-six ans, mon vieux Corneille,
B7 E7 A
Et je t'emmerde en attendant.
A Aaug D E A
ad lib.
Transposer