Georges Brassens
Jean Bertola
Transposer

Chansonnette à celle qui reste pucelle


Georges Brassens Jean Bertola


pasted-graphicpasted-graphic-1pasted-graphic-2pasted-graphic-4pasted-graphic-3pasted-graphic-4-2pasted-graphic-5pasted-graphic-6

Song : F#
Intro :
Bm F#7 Bm

Bm F#7 B Em
Jadis la mineure perdait son honneur au moindre faux pas
A7 D
Ces mœurs n'ont plus cours, de nos jours,
C#7 F#
c'est la gourde qui ne le fait pas
B Em A7 D B7
Toute ton école petite rigole, qu'encore à seize ans
Em Bm F#7 Bm
Tu sois vierge et sage, fidèle à l'usage caduc à présent

Bm F#7 B Em
Malgré les exemples de gosses plus amples informées que toi
A7 D
Et qu'on dépucelle avec leur crécelle
C#7 F#
au bout de leurs doigts
B Em A7 D B7
Chacun te brocarde de ce que tu gardes ta fleur d'oranger
Em Bm F# Bm
Pour la bonne cause et chacune glose sur tes préjugés

Bm F#7 B Em
Et tu sers de cible, mais reste insensible aux propos moqueurs
A7 D C#7 F#
Aux traits à la gomme, comporte toi comme te le dit ton cœur
B Em A7 D B7
Quoi que l'on raconte, y'a pas plus de honte à se refuser
Em Bm F#7 B7
Ni plus de mérite, d'ailleurs ma petite, qu'à se faire baiser
Em Bm F#7 Bm
Ni plus de mérite, d'ailleurs ma petite, qu'à se faire baiser

Couplet optionnel :

Bm F#7 B Em
Certes, s'il te presse la soif de caresses, cours, saute avec les
A7 D C#7 F#
Vénus de Panurge, va mais si rien n'urge, faut pas t'emballer
B Em A7 D B7
Mais, si tu succombes, sache surtout qu'on peut être passée par
Em Bm F#7 Bm
Onze mille verges et demeurer vierge, paradoxe à part


Transposer