BasesAccords Instrument HarmoniePartitions

FAQ

Pour toutes vos autres questions, visitez aussi l'encyclopédie du site "Ukupedia".

Ukulélé, comment ça se prononce ?

Ukulele à l'origine est un mot Hawaiien, qui ne prend pas d'accent. et qui se prononce oukoulélé [ukulele].
Les américains (anglophones) le prononcent youkouléley [jukulele] ou utilisent même l'abréviation uke [juke].
Les instances linguistiques francophones préconisent de mettre l'apostrophe et de dire l'ukulélé, l'[ukulele] [u] étant phonétiquement le "ou" français, certaines même invitent à l'apostrophe et à l'[ykylele] [y] étant phonétiquement le "u" français, ce qui nous donnerait un effrayant [lu culélé] je n'ose même pas y penser.
Aujourd'hui, pas mal d'amateurs francophones s'efforcent de dire "l'oukoulélé" comme il se devrait, mais à la moindre distraction ils se surprennent souvent à prononcer plutôt "le youkoulélé" sans apostrophe, sans faire la liaison, recréant un hiatus comme dans l'hawaiien d'origine, avec une joyeuse première syllabe en "you" comme en anglais et en écrivant le mot "ukulélé" avec des accents aigus à la française, ce qui semble être un bon compromis des trois influences linguistiques que nous ayons. Il semble que cet usage ne soit pas encore la norme officielle, mais gageons qu'à la longue, la norme finisse par s'adapter à l'usage comme ce fut le cas pour le yaourt ou le uhlan.


Pourquoi ça s'appelle "ukulélé" ?

Ukulele signifie en Hawaiien "la puce qui saute", beaucoup pensent que c'est le mouvement des doigts sur l'instrument qui est à l'origine de ce nom.
D'autres pensent que c'est l'évocation de la danse d'immigrants portugais à Hawai'i, amenant à la fin du 19e. siècle dans leurs bagages, leur "machete da braça", ou "braguinho", une variété de cavaquinho, un petit instrument à quatre cordes, de I'le deMadère.
Ils venaient travailler dans les plantations de cannes à sucre. En quelques années Il y eut plusieurs bateaux d'immigrants.
En 1879 à bord du navire Ravenscrag, après un voyage ayant duré quatre mois et vingt deux jours, (on comprend qu'ils aient eu envie de se dégourdir les jambes) débarquent à Honolulu 350 autres immigrants. L'un d'eux, João Gomes da Silva a apporté son braguinho. Ne sachant pas comment en jouer, il l'a prêté à João Fernandes, un autre passager, venu de l'île de Madère.
Quand João Fernandes est descendu du bateau, il attendit sur le quai du port d'Honolulu en jouant de son instrument. Il enchanta très vite la population Hawaiienne présente, qui baptisa aussitôt l'instrument "ukulele".
João Fernandes a également joué pour le roi Kalakaua, la reine Emma, et la reine Lili'uokalani. On raconte qu'il a joué pendant trois jours à Waimanalo Luau, et dans bien d'autres endroits. L'ukulélé est devenu ainsi très populaire dans l'iled'Hawai'i.

Génèse de l'ukulélé

En 1879 d'autres bateaux d'émigrant suivirent; dans l'un d'eux, Manuel Nunes et ses compatriotes, Augusto Dias et José de Espirito Santo, qui vinrent à Hawaï comme menuisiers, principalement pour répondre aux besoins de la communauté de Madérois qui étaient déjà là, on en comptait environ 900 en 1879. Mais c'était trop peu pour que le trio de menuisiers puisse survivre.
Ils eurent une idée. Les Hawaiiens connaissaient la guitare espagnole, grâce aux vachers mexicains (paniolos) issus d'une autre immigration et les madérois connaissait aussi comme instrument le rajão, petite guitare pouvant être aussi bien jouée en rythmique qu'en mélodique. Ce petit rajão accompagnait souvent les travailleurs des champs à Madère. Notamment dans les champs de taro, (c'est une grosse tubercule). Du coup le rajão a souvent été appelé "violon taro-patch". 5 cordes (D4, G4, C4, E4, A4) parfois 6 quand on double le Ré.
Le frère aîné de Nunes Octaviano avait la réputation d' être le meilleur luthier à Madère et sa famille avaient fait des instruments de musique pendant des générations .
Les menuisiers de l'époques faisaient aussi bien de la lutherie que des meubles. Il a suffit à Manuel Nunes (peut-être avec l'aide de Dias et Santo, nul ne sait) d'installer l'accordage de quatre premieres cordes du rajão sur le corps d'une braguinha. Comme le rajão était très populaire dans les années 1800 à Madère et qu'il pouvait remplacer parfois la braguinha, son accordage pouvait être plus en vogue à cette période et aurait bien pu être une des raisons pour que le trio le choisisse.


L'accordage ré-entrant

Exemple de l'accordage "ré-entrant" d’ukulélé GCEA en milieu rural


Les différents accordages


C high G (accordage en Do avec un Sol aigu)

Pasted Graphic 3


C low G (accordage en Do avec un Sol grave)

Pasted Graphic 8
Dans les deux cas, on accorde en Sol Do Mi La (G C E A),


Illustration des 2 accordages en Ré (D high A et D low A),
D high A (accordage en Ré avec un La aigu)
Pasted Graphic 5

D low A (accordage en Ré avec un La grave)
Pasted Graphic 9
Dans les deux cas, on accorde en La Ré Fa# Si (A D F# B),

Illustrationdes 2 accordages en Sol (G high D et G lowD),
G low D(accordage enSol avec un Ré grave)
Pasted Graphic 11

l'ukulélé barytons'accorde en Sol
Ré Sol Si MI accordage en Sol (G tuning)
mais avec un Ré grave (en général il n'y a pas de G high D).
mais si on voulait un accordage re-entrant en Sol,
G high D (accordage en Sol avec un Ré aigu)
Pasted Graphic 10
Dans les deux cas, on accorde en Ré Sol Si Mi (D G B E)


L'accordage Tahitien


L'accordage en Do est toujours Sol Do Mi La
mais le Do et le Mi montent d'une octave.

Pasted Graphic 3

CordesTahitien
G4 C5 E5 A4
Pasted Graphic 4
Hawaiien
G4 C4 E4 A4
Pasted Graphic 3
SOL (G)392 Hz392 Hz
DO (C)523,25 Hz261.6Hz
MI (E)659,26 Hz329.6Hz
LA (A)440 Hz440 Hz

Les diagrammes d'accords restent les mêmes,
car ils ne tiennent pas compte de la hauteur des notes.
Le système de résonance est différent, la bouche n'est pas sur le devant de la caisse mais derrière l'instrument. C'est toute la table, bien qu'elle soit en bois, qui sert de résonateur comme une membrane de banjo, ceci explique sûrement pourquoi l'ukulélé tahitien a les cordes doublées et parfois même triplées, il a donc 8 ou 12 clés.


Lire les diagrammes

Un diagramme est la représentation d'un accord.
Les lignes verticales symbolisent les cordes de l'instrument,
les horizontales sont les barrettes métalliques du manche (les frètes)
et les pois noirs sont l'emplacement où mettre les doigts pour obtenir l'accord indiqué en haut de l'image.
Ici trois façons de jouer le G (le sol majeur).
le signe ○ indique que l'on joue la corde vide.

diagramme1
Le signe × indique que l'on ne joue pas la corde;
diagramme2
le chiffre sur le coté du manche indique le nombre de frètes
à partir duquel on joue l'accord. Ici le quatrième frète.
diagramme3


La différence entre la notation latine et l'anglo-saxonne

dodo#mibmifafa#solsol#lasibsidodo#mibmifafa#solsol#la
CC#DEbEFF#GG#ABbBCC#DEbEFF#GG#A
T2b23b345b55#67b789b910b101111#1213b13

Les noms des notes de musique apparaissent au vie siècle en reprenant l'alphabet grec de A à G. L'Allemagne, les États-Unis et l'Angleterre utilisent encore les notes alphabétisées. Notre clé de Sol est un G majuscule calligraphié à l'allemande. et la clé de Fa est un F. Les différentes traditions musicales d’ukulélé, très américanisées, utilisent plutôt la notation anglo saxonne.
Attention sur les partitions allemandes on trouve la note H :
En Angleterre, le B est toujours égal au Si
(B minor = Si mineur ou B major = Si majeur).
Mais en Allemagne, B est égal au Si
et H = Si c'est l'origine du bémol
(b-Moll = Si mineur ou H-Dur = Si majeur).
Dans la culture latine on écrit les notes: do ré mi fa sol la si do
depuis le moine toscan Guido d'Arezzo (995–1050) qui, a eu l’idée de mémoriser la hauteur exacte des sons en leur donnant un nom, en utilisant la première syllabe des sept premiers vers de cet hymne à Saint Jean :

schemadoremii


Traduction


Pour que puissent, résonner les cordes,détendues de nos lèvres,
les merveilles de tes actions, enlève le péché,
de ton impur serviteur, Ô Saint Jean.
Le "SI'' (Sancte Iohannes) apparaît au XVIème siècle avec Anselme De Flandres.

En 1673, l'Italien Giovanni Maria Bononcini remplaça ''ut '' par ''do" qui sonnait mieux.


Les 4 façons de noter les demi-tons

Le demi-ton est approximativement à mi chemin entre deux tons. Il y a deux sortes de demi-ton :
le chromatique et le diatonique.
La gamme d'un clavier de piano sans les touches noires est une échelle diatonique à sept degrès (do ré mi fa sol la si do).
L'espace entre le Mi et le Fa est un demi-ton diatonique, comme celui entre le Si et le Do.
Les autres notes sans altérations sont séparées d'un ton.
La gamme d'un clavier de piano avec toutes ses touches, est une échelle chromatique à 12 degrès (do do# ré mib mi fa fa# sol sol# la sib si do). 7 notes naturelles + 5 notes altérées.
Les touches noires sont des notes altérées par un bémol ou un dièse.
Si on altère un ton avec un demi-ton chromatique, il gardera le même nom :
Par exemple le ton Sol s'appellera Sol# avec un demi-ton chromatique en plus et Solb avec le même demi-ton en moins.
Avec un demi-ton diatonique en moins, Sol deviendra Fa# et avec un demi-ton diatonique en plus, on l'appellera Lab.
Comme un ton se divise en neuf commas et qu'on ne peut pas diviser neuf commas par deux, on prend un demi-ton diatonique (4 commas) plus un demi-ton chromatique (5 commas) pour obtenir un ton complet.
Si théoriquement il y a une infime différence, l'usage actuel ne fait pas de distinction entre les deux genres de demi-tons. Sur un ukulélé on jouera indifféremment un Do # et un Réb,et en notation anglo-saxonne aussi.
Do#= Réb= C#= Db
Ré#=Mib= D#= Eb
Fa#=Solb= F#= Gb
Sol#=Lab= G#=Ab
La#=Sib= A#=Bb


La gamme de Do bémol et Fa bémol

On peut être surpris par l'études des armures, dont les gammes font apparaître des tonalités que l'on ne soupçonnait pas.
Do bémol Fa bémol Mi # ou Si #
En théorie, le Do bémol existe. Ce n'est pas tout à fait un Si
Sa gamme est :DobRé<b Mib< Fa<b Solb Lab Sib (soit les 7 bémols à la clé).
Le Fa bémol existe aussi ce n'est pas tout à fait un Mi
Toutefois, à cause du tempérament égal, sur un clavier ou sur unukulélé,
on jouera un Si pour faire un Do bémol,
et un Mi en guise de Fa bémol.

Ces deux notes ne sont pas identiques :
-il y a un demi-ton diatonique entre Si et Do soit 4 commas (1 comma est un neuvième de ton)
- il y a un demi-ton chromatique entre Do et Do bémol soit 5commas
La différence entre ces deux notes (Si-Dob) ou (Mi-Fab) est alors d'un comma, soit très peu,
elle est jouable sur des instruments comme le violon.
On peut y échapper quand on joue de l’ukulélé,
Le Mi # et Le Si # relève de la même logique.
On jouera un Fa en guise de Mi# et un Do en guise de Si#.
mais les puristes éventuels pourront toujours se servir de la technique
du "bend" pour gagner le neuvième de ton nécessaire.
Il faut bien tendre l'oreille pour percevoir la différence d'un comma à l'autre, puisqu'elle est approximativement de 6 Hz,




Le nombre d'accords

On m'a demandé combien y a-t-il d'accords sur un ukulélé ?
La question mérite réflexion.
Nous avons 4 cordes,
Certains accords ignorent certaines cordes,
donc chacune des cordes a 14 possibilités (les 12 notes de la gamme, la corde à vide et l'éventualité de ne pas êtrejouée.)
il y a donc (14 x 14 x 14 x 14) = 38 416 combinaisons possibles, à condition d'avoir des mains de basketteur.

Si on peut calculer le nombre de combinaisons, le nombre d'accords lui, est bien plus incertain, les accords d'ukulélé ne tiennent pas compte des octaves, donc la 12eme case équivalant à la corde à vide, ça nous soulage de 9855 combinaisons.
La même position peut convenir à plusieurs accords différents, ceux à quatre tons et aux accords incomplets de plus de 4 notes.
Un accord comme celui de do peut être joué de 21 façons différentes, mais tous les accords n'ont pas le même nombre de renversements.
52 combinaisons n'ont qu'une seule note, 964 n'en ont que deux,.
Une note seule ou un simple écart de deux notes seraient-ils être considérés comme des accords ?
En estimant que non, on peut donc ôter 1016 autres positions. Nous arrivons à 27545 combinaisons.
Doit-on compter les positions injouables ?
Le sont elles vraiment ou peut on y arriver à force d'entraînement ?
Cette donnée étant très fluctuante, à la question:
Combien y a-t-il d'accords sur un ukulélé ?
Ma réponse est claire : Beaucoup trop !


Glossaire des abréviations


La plupart des abréviations ci-dessous viennent du monde de la guitare et conviennent parfaitement à l'ukulélé, d'autres ne peuvent servir qu'aux ukulélés électriques, mais il est quand même intéressant de les connaitre.
Symbole=origineTraduction
h=hammer-onmartèlement doigt gauche
P=pull-offpincement de corde doigt gauche
/=slide-upglissando vers l'aigu
\=slide-downglissando vers legrave
s=legato Slideglissando lié
S=shift Slideglissando détaché (deux tons distincts)
b=bendtraction sur la corde
pb=pre-bendtraction haussant d'undemi-ton
r=release bendrelâcher la traction
[]=bend before pickingtraction avantl'arpège
()=Let ringlaissez résonner
~ou v=Left hand vibratovibrato main gauche
tou T=right hand tapmartèlement de la maindroite
sur la corde qui sonne déjà
nh=natural harmonicharmonique naturel
[n] ouah=artificial harmonicharmonique artificiel
n(n)outh=tapped harmonicharmonique tapée
tr=trillsuite de hammer-on et de pullof
TP=tremolo pickingarpège main droite trèsrapide
sur une même note
PM=palm mutingétouffement du son avec lapaume
<>=volume swelllouder/softerplus fort, moins fort
x=on rhythm slash
represents muted slash
sur un rythme noté avec des slashsx
indique un slash muet
o=on rhythm slash
represents single note slash
sur un rythme noté avec des slashso
indique une note seule
Capo1=Capo on the first frètecapodastre sur la premièrefrètete
D. C.=Da Capo
reprendre au début
outro=end of the song
fin de morceau
Fading=diminuendo
Baisse progressive du volumesonore en fin de morceau jusqu'au silence.
SOC=Start of Chorus
Début du Chorus.
EOC=End of Chorus
Fin du Chorus.
ad.Lib.=ad libitum
En boucle jusqu'à lafin.
Flat=b
bémol
Sharp=#
dièse
Durée=origineTraduction
W=Wholemesure entière
H=Halfdemi mesure
Q=Quarterquart de mesure
E=8th8e. de mesure
S=16th16e. de mesure
T=32th32e. de mesure
X=64th64e. de mesure
a=acciaccaturaappogiature
+=note tied to previousnote liée à laprécédente
.=note dottednote pointée
..=note double dottednote double pointée
Signesinsérés=origineTraduction
|=barmesure
||=double barbarre double
||o=repeat startrépéter le début
o||=repeat endrépéter la fin
*|=double bar endingrbarre double de fin
:=bar freetimepulsation libre
$=Segnosigne d'où l'onreprend
&=Codafin
Tempo=origineTraduction
Tempomarkers=BPM (8/16=s8/s16)s8 = swing 8ths,
s16 = swing 16ths






Les accords slash,

majeurs mineurs et septième

Quand on adapte une partition de guitare à l'ukulélé on rencontre parfois des accords étranges, comme ceux-ci :
C/Fou D/Bb qui nous donnent deux tonalités à la fois et nous rendent bien perplexes. Ce sont les fameux accords slash. Les accords dits "slash" sont des accords retournés. On les note, avec deux lettres séparées d'une barre oblique (le slash):
La première lettre indique la tonalité de l'accord et la seconde indique la note la plus grave de l'accord.
Soit la seconde note appartient déjà à l'accord de base soit elle y est ajoutée. Rappelons que sur un ukulélé, la note la plus grave de l'accord peut être jouée à l'octave supérieure. donc à l'ukulélé, si la note de droite figure déjà dans l'accord de base, la notation "slash" est facultative.

Ces accords peuvent avoir aussi des nuances. Il suffit de noter "m" la première partie de l'accord, pour que l'ensemble soit mineur.
pour que tout l'accord slash soit un accord de septième, on ajoutera un 7 avant le slash, à la note tonique de l'accord.

On peut appliquer facilement ce système à un accord majeur ou à un accord mineur, qui n'ont besoin que de trois tons pour se définir :
(Do Mi Sol ou Do Mib Sol) et la quatrième corde joue alors la note située après le Slash .
Le slash 7 est plus délicat à jouer sur 4 cordes.
L'accord de septième utilise déjà quatre tons (Do Mi Sol Si7) on doit remplacer un de ses tons par la note "slash".
On joue un simple accord 7 lorsque la note slash est déjà dans l'accord.
Le remplacement le plus discret est celui de la note tonique et lorsque techniquement ça devient trop difficile on peut supprimer la quinte et reprendre la tonique.
Il vaut mieux conserver la tierce dont l'absence dénature trop l'accord.

C7 = C7/G = C7/E = C7/Bb
inconnuinconnuinconnuinconnu

pour C7/C# je remplace la tonique(Do) par un Do#
inconnuinconnuinconnuinconnu

pour C7/D je remplace la tonique par un Ré
inconnuinconnuinconnuinconnu

pour C7/Eb je remplace la tonique par un Mib
inconnuinconnuinconnuinconnu
pour C7/E je garde le C7 complet
inconnuinconnuinconnuinconnu
pour C7/F je remplace la tonique par un F
Pasted Graphic
Dans le cas du C7/F#, pour éviter le grand écart; je change de prise
pour remplacer la tonique par le E
qui cède sa place au F# et ainsi je conserve la tierce
inconnuinconnuinconnuinconnu
pour C7/G je garde le C7 complet
inconnuinconnuinconnuinconnu
pour C7/G# je reprends la tonique
et remplace la quinte par le G#
inconnuinconnuinconnuinconnu
pour C7/A je remplace la quinte par le A
inconnuinconnuinconnuinconnu
pour C7/Bb je garde le C7 complet
inconnuinconnuinconnuinconnu
Et pourC7/B je remplace la quinte par le B
inconnuinconnuinconnuinconnu

Mais en cas de doute sur la façon de jouer un slash 7
un simple accord de septième fera toujours l'affaire.
Catalogue des accords Majeurs Slash
Catalogue des accords mineurs Slash
<Catalogue des accords de 7e. Slash

La mesure et sa notation

À quoi correspondent les chiffres en début de partitions ?
La musique se conçoit dans une durée de temps et la cadence d'un morceau doit être précisée. Un air se découpe en mesures qui représentent les pulsations du morceau. C'est le rythme, Ces mesures ont une durée bien définie et les notes et les silences qui la composent en sont les subdivisions. Les mesures sont parfois binaires (les mesures simples), d'autres fois ternaires ont les appellent alors mesures composées. Les notes et les silences sont aussi des subdivisions de la note la plus longue (la ronde). la ronde dure le temps de la mesure entière.
Une combinaison de deux chiffres peut décrire rapidement la forme de mesure et le type de notes qui construisent un morceau,
Le premier chiffre donne le nombre de temps de la mesure (2, 3, 4 ou autre)
Le second chiffre la durée des notes qu'on y trouve.
le nombre 1 = la ronde ;
le nombre 2 = la blanche (soit une demi-ronde) ;
le nombre 4 = la noire (soit un quart de ronde) ;
le nombre 8 = la croche (soit un huitième de ronde) ;
le nombre 16 = la double croche (soit un seizième de ronde).

Le chiffrage 2/2 signifie donc 2 blanches sur une mesure à deux temps
Le chiffrage 3/4 signifie 4 noires sur une mesure à trois temps
Le chiffrage 4/4 signifie 4 noires sur une mesure à quatre temps
Le chiffrage 6/8 signifie 8 croches sur une mesure à six temps
mais on pourrait aussi bien avoir un 5/8 qui signifierait alors huit croche sur une mesure à cinq temps.
Visualiser les différentes mesures grâce à la vache métronome
Cadences
Temps contretemps
Durée des notes




L'anacrouse

À ceux qui s'interrogent et veulent savoir qui est Anna crouze, je répondrais qu'une anacrouse n'est pas une héroïne portugaise mais un effet de composition. C'est une note tenue ou une petite phrase musicale de quelques notes en suspens, qui précède et annonce le temps fort de la premiere mesure d'un morceau. Comme pour prendre son élan. On donne toujours l'exemple de la Marseillaise mais il y en a beaucoup d'autres,
exemples :

AnacrouseTemps fortetc.
À la Bas-tilleon l'aime bien, Nini Peau d'Chien
AAAA -Louettegentille Alouette
Il por -taitdes culottes et des bottes de moto
LaFilledu bédouin.
Mal-Broughs'en va -t-enguerre
Nationale-Septon peut laprendre...
Père Dupan-loupmonte enballon...
Peeee-titPapaNoël.
Quand nousjouions
à la ma-

Relle


cerisier rose et pommier blanc
Quereste-t-ilde nos amours...
Si on accompagne un morceau de ce genre avec son ukulélé on peut s'abstenir de jouer l' accord pendant l'anacrouse et on met le paquet sur le temps fort.

Le caractère


le caractère est une indication, souvent exprimée en italien, parfois notée au début du morceau sur les partitions classiques. Ce n'est pas une indication de tempo comme le serait "allegro", "andante" ou "largo" mais une indication sur l'interprétation et sur le sentiment que le morceau doit suggérer,
Terme en italienTraduction
affettuosoaffectueux
agitatoagité
amabileaimable
amorosoamoureux
appassionatopassionné
arditohardi
brillantebrillant
cantabilechantant
capricciosocapricieux
comodocommode, aisé
con allegrezzaavec allégresse
con animaavec âme
con bravuraavec bravoure
con brioavec brio, entrain, vivacité
con delicatezzaavec délicatesse
con doloreavec douleur
con espressioneavec expression
con fuocoavec flamme
con graziaavec grâce
con gustoavec goût
con motoavec mouvement
con spiritoavec esprit
con tenerezzaavec tendresse
delicatodélicat
disperatodésespéré
dolcedoux
dolorosodouloureux
drammaticodramatique
energicoénergique
espressivoexpressif
furiosofurieux
giocosojoyeux
graziosogracieux
lagrimosoéploré
leggeroléger
maestosomajestueux
malinconicomélancolique
mestotriste
nobilenoble
pateticopathétique
pomposopompeux
religiosoreligieux
risolutorésolu
rusticorustique
scherzandoen badinant
semplicesimple
teneramentetendrement
tranquillotranquille
tristamentetristement


Pasted Graphic