BasesAccords Instrument HarmoniePartitions
 

Triple Strumming

allegro
Le strumming, est l'art de gratter les cordes.
Lorsqu'on maîtrise assez bien la régularité de cet exercice on peut l'enrichir de quelques ornements techniques comme par exemple :

le triple strumming

De multiples vidéos nous expliquent cette technique, qui offre pas mal de variations, c'est un triplement de cadence, momentané ou non, pendant le grattage des cordes.
Il donne une impression de roulement de tambour, et en écoutant plus attentivement, un rythme de locomotive, causé par le "tchac-a-tchac" du va-et-vient du poignet.
Malgré sa structure triple, on peut l'intégrer sur une cadence binaire.
Comme si on glissait un pas de valse pendant une marche militaire.

On gratte les cordes avec l'index seul, à l'aller et avec le pouce et l'index à la traîne, au retour.
IndexDown↓ poucepouce_haut Up↑ IndexUp
Il faut trouver et maintenir le bon écartement entre le pouce et l'index, pour qu'ils ne se touchent pas.
Lors de la descente
, l'index doit aller plus bas que d'habitude, pour bien amener avec lui le pouce déjà ouvert, au-dessous du niveau des cordes.
Le retour pouce
indexsera plus propre, plus rapide et plus simple à exécuter.
En voici une impressionnante démonstration de Jake Shimabukuro : les deux accords qu'il propose en fin de démonstration sont ceux-làPasted GraphicPasted Graphic 1

Mais certains le jouent aussi bien :
Index Down↓ poucepouce_bas Down↓ IndexUp


Qu'on soit droitier ou gaucher :

Quel sens choisir ?

La première version (Index Down ↓ poucepouce_hautUp ↑ Index Up ↑) est un peu plus déroutante, à cause de l'usage inhabituel de l'ongle du pouce ↑ qui remonte. C'est un strum moins fréquent, pas toujours spontané, mais en se focalisant un peu sur le parcours du pouce, ce triple strumming n'est pas insurmontable.
La deuxième version s'apprend plus vite, grâce à un strumming
du pouce pouce_bas down ↓ plus instinctif.
Quelque soit le sens qu'on ait choisi, le plus difficile, une fois qu'on a assimilé cette espèce de "triolet", c'est de pouvoir en enchaîner plusieurs, sans rupture.
On est tellement absorbé par la technique des doigts qu'on risque d'en oublier la musique. L'important est de retomber index down ↓ sur le bon tempo.

Le conseil est de ne surtout pas perdre le rythme malgré le changement de cadence et de "rebondir" sur le temps fort au lieu de s'affaler dessus. L'aspect "percussif" de l'exercice est primordial.
Maintenir ainsi le "tchac-a-tchac" est fondamental pour ne pas s'égarer dans une bouillie sonore. Il faut aussi beaucoup de patience et d'entraînement avant d'essayer de le jouer très vite.

le fan stroke

Le fan stroke : "le coup du ventilateur" ou "la caresse de l'éventail" selon sans doute l'énergie qu'on y met, proche du triple strum, est un exercice qui nous vient du banjo, avec toutefois une petite différence technique :
On commence la séquence en fouettant les cordes en descendant avec le petit doigt ou l'annulaire :
Petit doigt Down↓ pouce Down↓ Index Up
C'est un des rares moments où l'on se sert du petit doigt de la main droite.
essayez de le repérer parmi toutes les nuances de strumming que nous offre l'excellent Tom Degney :


Le ukulele de Tom est en Do dièse
Vous pouvez essayer de le suivre en capo 1 avec la partition suivante

C E7 A7 D7 G7 Gaug
C E7
Five foot two, eyes of blue
A7
But oh! what those five foot could do,
D7 G7 C
Has anybody seen my girl?

C E7
Turned up nose, turned down hose
A7
Never had no other beaus.
D7 G7 C
Has anybody seen my girl?
E7 A7
Now if you run into a five foot two, covered in fur,
D7
Diamond rings and all those things,
G7 D7 G7
Betcha' life it isn't her,
Gaug
But...

C E7
Could she love, could she woo?
A7
Could she, could she, could she coo?
D7 G7 C
Has anybody seen my girl?

Il y d'autres types de "stroke" plus faciles, comme celui de Coveywood,
avec le majeur en battant de cloche, qui permet d'amusantes ambiances de mandoline



le Rasgueado

Le Rasgueado est un ornement technique pour enrichir sa façon de jouer le flamenco, on l'appelle parfois: Rajeo, Rasgueo ou Rasgeo
Le doigt est lancé comme quand on donne une pichenette dans une bille, l'exercice consiste à enchaîner très vite trois projections successives de l'annulaire, du majeur et de l'index, sur les cordes, de haut en bas.
index up
et on recommence.
La demonstration est à la guitare, mais elle montre plusieurs variations possibles de la main droite qui peuvent en inspirer quelques uns.




Split Stroke à la manière George Formby :
merci à David Jenkins qui nousmontre cette combinaison de strum et de picking avec le pouce main droite jouée en triolet et de pull out avec l'autre main.
Pasted Graphic